Comment débloquer un frein hydraulique VTT bloqué ?

Écrit par
Le 05 Mars 2020 à 12:50
Frein bloqué ? C’est embêtant car le vélo deviens hors d'usage. Voici comment débloquer un frein hydraulique VTT bloqué.

Pour trouver la parade à un frein à disque bloqué, il convient de trouver la cause et d'agir sur celle-ci.

Quelles sont les trois causes d'un frein hydraulique bloqué ?

Concrètement, il y a principalement deux causes à un frein hydraulique bloqué.

1. L'erreur de manipulation

L'ne erreur de manipulation peut arriver à tout bon rider qui se respecte.

Par inadvertance, par méconnaissance ou malchance, il suffit d'une mauvaise manipulation dans le garage, dans le transport avec la roue enlevée pour que le circuit hydraulique soit actionné plusieurs fois.
Pire, cela peut arriver par volontairement par reflex d'appuyer plusieurs fois de suite sur le levier.

Alors les tampons de freinage seront trop proches et il deviendra impossible d’insérer le disque entre les plaquettes dans le cas d’un frein à disque VTT bloqué.

La problématique sera la même dans le cas d'un frein hydraulique à patins : impossible d’insérer la jante de frein entre les patins, comme cela peut arriver avec les Patins Magura HS33.

2. Le frein qui chauffe puis bloque

Si c’est en roulant que le symptôme arrive de frein à disque qui se bloque, déjà c’est dangereux car ça peut provoquer des chutes avec les conséquence qui suivent, c’est aussi pénalisant car cela ralenti la progression.

3. Le cas exceptionnel : pièce défaillante

Si c'est par défaillance, usure, ou conséquence d'une chute, une pièce dans le levier s’est cassée ou gripée ce qui l’empèche le piston ou le maitre cylindre de revenir.
Cette option reste très rare. Après avoir isolé cette cause, démonté et nettoyé il sera possible d'inspecter le fonctionnement de chaque élément qui compose le frein pour trouver l'origine de la défaillance. Le mieux restea le remplacement, avec un kit de reconditionnement, de joints, de maitre cylindre ou autre.

Quelles sont les trois solutions pour débloquer un frein hydraulique VTT ?

1. ... Si les plaquettes se sont trop rapprochées en l’absence de disque

Les plaquettes sont collées ? Impossible d'insérer un disque ! Que faire ?

Déjà pas de panique, il existe des solutions.

L’absence de disque est fréquente, que ce soit quand on enlève une roue pour transporter son vélo dans un véhicule ou quand il est stocké dans un garage avec une roue en moins. C'est le cas le temps de changer un pneu, réparer une crevaison ou autre soucis mécanique. A ce moment là, une personne non initiée qui a pompé sur le levier de frein, voire le propriétaire du vélo, ou tout autre personne qui ne sait pas que les freins à disques hydrauliques sont équipés d’une magnifique fonction, le rattrappage automatique des plaquettes. Grâce à cela, il n’est plus nécessaire de compenser l’usure des plaquettes manuellement avec une petite vis qui repousse la butée du piston.

A cause de ce fonctionnement, freiner en l’absence de disque va juste se faire rapprocher les plaquettes. Cela peut devenir problématique, car il n'est plus possible d'insérer la roue entre et parfois elles sont tellement proches qu'il devient impossible de glisser un objet fin au travers.

Solution 1 : Il reste un peu de place.

Glisser une fine fine lame de couteau ou cutter soigneusement dégraissée au préalable car les plaquettes n'aiment pas les corps gras. Pour cette opération j'aime bien utiliser un Opinel traditionnel (pas les trop petit), car leur lame est fine côté tranchant et la tranche opposée est bien large. Pomper sur le levier de frein. Cela permet d'utiliser le rattrappage automatique d'usure des plaquettes dans l'autre sens. Il sera alors possible d'insérer progressivement la lame de plus en plus profond.

Solution 2 : Les plaquettes se touchent

D'une main pomper sur le levier de frein, de l'autre utiliser un tournevis plat et large pour faire levier sur les bordures des plaquettes. Il y a peu de chance que ça aboutisse mais si jamais cela suffit pour créer un petit jour permettant de glisser une lame fine comme pour la solution 1, alors vous échapperez certainement à la purge.
L'autre solution sera de purger le système hydraulique. Pour ce faire, il sera nécessaire de s'équiper d'un kit de purge universel ou compatible avec le modèle de son frein. 

Bilan : Pour éviter cela, le rider évite au maximum de démonter ses roues. Les plus précautionneux utilisent des petits inserts plastique qui viennent combler l’espace entre les plaquettes.

2. Si le circuit hydraulique est trop chargé

Lors de la purge, l’objectif du mécano est de remplir le circuit hydraulique… en liquide de frein et surtout de chasser toute bulle d’air du circuit. Il se peut que la quantité d’huile soit trop importante pour permettre un bon espacement entre le disque et les plaquettes. La roue lancée librement sera freinée en continue et ne fera pas un tour. Chaque coup de pédale apporté pour faire avancer le vélo sera en partie freiné indépendamment de votre volonté par ce mauvais réglage. Pire, dans certains cas comme un frein un peu sous dimensionné qui aura tendance à chauffer à la descente, le levier peut devenir très ferme au toucher, à cause d’un frein qui chauffe.

Ttrop huile est engagée dans le circuit entre le maître-cylindre et les pistons. Comment y remédier : ?  

Solution 1 : Chasser un peu d’huile du circuit sans insérer d’air

Un mécano avisé va ouvrir partiellement le circuit de préférence côté étrier car c’est cette partie qui est légèrement sous pression. Se muni d'un chiffon, de l'outil pour dévisser la vis de purge. Laisser s’échapper une à deux gouttes de liquide et refermer rapidement. Tester si l'effet est suffisant. Si le frein est bloqué il y a fort à parier qu'il soit nécessaire d'enlever plusieurs gouttes. Renouveller l'opération jusqu'à satisfaction.

La difficulté de l'opération consiste à éviter toute entrée d'air dans le circuit, et de revisser sans écraser le petit joint. 
Les frein à partir de 2016 peuvent être équipés du Sram Bleeding Edge. L'interface Edgesupprime la possibilité de laisser entrer de bulle d’air dans le circuit hydraulique et c’est tant mieux. Le circuit s'ouvre qu'une fois l'embout connecté (insérer puis tourner d'un 1/4 de tour). Pour solutionner le soucis de frein bloqué et assurer vous vos purges, vous pouvez compléter votre kit de purge d'un embout Edge :

16,99 €
sur Alltricks.fr
Voir l'offre
1 offre disponible

Note : Les freins sont des éléments de sécurité et ne se manipulent que si vous savez exactement ce que vous faites. Au moindre doute, confier cet entretien à un spécialiste.

Note : Le liquide de frein DOT est un produit irritant requérant des protections corporelles. Il est nocif pour l’environnement et donc à déposer en déchèterie.

3. Si les freins chauffent de trop en descente

Pour ralentir la rotation des roues, les freins vont générer des frottements et donc de l’échauffement. Tout l’enjeu pour obtenir un freinage constant revient à limiter et dissiper cet échauffement.

Seulement parfois les conditions d’utilisation sur-exposent le circuit hydraulique. Ces conditions d’utilisation sont par exemple des pentes longues et raides, un freinage continu, un gros gabarit.

Les facteurs limitants qui vont amplifier le phénomène de surchauffe sont par exemple un un disque de petite taille (140, 160 mm), des plaquettes trop dures ou qui saturent avec des températures assez faibles, voire un circuit hydraulique trop petit ou le tout cumulé.

Avant de penser à investir dans les freins performants que je présente dans le Guide d'achat ultime des freins à disque VTT pour l'enduro, tu peux déjà essayer les astuces suivantes pour limiter l'échauffement:

Solution 1 : Adopter son freinage

Les freins à disques ne sont pas faits pour un freinage continu. C'est même tout le contraire. Le bon comportement à adopter sera de freiner par intermittence. Je vois déjà venir les levées de bouclier. Oui, les freins à disque sont généralement puissants. Oui, il est possible de reporter un freinage de quelques mètres ou secondes. C'est même recommandé car libérer les roues sur un franchissement technique peut faire gagner en stabilité et accroche. Lacher un peu plus les freins dans une pente raide quand on sait qu'on peut pour freiner d'avantage sur la portion suivante, moins raide, ça marche bien. 

Solution 2 : Adapter son rythme

Si vos freins ne sont pas dimensionnés pour avaler des dénivelés négatifs trop importants, il faudra faire des pauses. Attendre les copains et admirer les paysages a aussi du bon. Si il faut s'arrêter toutes les minutes et vider son bidon ou camelback sur l'étrier pour retrouver du frein, alors il va falloir envisager d'autres solutions.

Solution 3 : Augmenter la taille des disques

Cette solution est plus économique que de remplacer les freins complets. Un diamètre de disque   plus important c'est plus de bras de levier, donc moins de force générée pour un même freinage et plus de capacité à dissiper la chaleur. 
La seule restriction sera la compatibilité du matériel. Certains constructeurs dimensionnent leurs fourches et bras arrières pour accueillir des disques jusqu'à 160 ou 180 mm. Au delà, ils pourraient subir des forces de contraintes nuisant à la durée de vie du matériel.
En enduro, certains pilotes optent pour des modèles de frein DH en disque de 220/200 mm ou 200/200 mm.

Solution 4 : Utiliser des disques plus performants pour dissiper l’énergie

Les disques avec étoile aluminium sont plus efficaces pour dissiper l'énergie.

Shimano avec ses disques Ice Tech et Ice Tech Freeza va plus loin en optimisant la capacité de dissipation de chaleur. Cela permet de conserver le même diamètre, donc de rouler avec un disque moins exposé, sans doute un frein plus léger qu'une version avec disque de taille supérieure et son adaptateur.

Solution 5 : Utiliser des plaquettes plus performantes pour dissiper l’énergie

Les plaquettes sont les points de contact direct avec le disque, donc à la source de l'échauffement. Il est donc possible de privilégier des plaquettes plus performantes en dissipation d'énergie.
Certains modèles de plaquettes ont :

  • Une garniture peu abrasive et résistante à la chaleur (qui devrait faire l'objet d'un guide d'ailleurs pour s'y retrouver entre résine organique, semi-métallique, métallique)
  • Un support métal aluminium (peu conducteur) et traitement céramique (isolant). La référence en la matière est Brake Authority version ceramic agressive combinant un garniture performance adaptée pour la compétition en enduro et descente, à un support alu traité céramique pour limiter la propagation de la chaleur vers le piston et le liquide de frein.
  • Un accessoire de plaquettes avec ailettes de ventilation, disponible pour frein Shimano.

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article
(aucun vote)
537Vues
0
Vote
Partager

FAQ Frein VTT

Nico DK

Inscription

Mobcustom est un site du réseau Social3W de 10 communautés

OU

Connexion

Mobcustom est un site du réseau Social3W de 10 communautés

OU
Pas encore inscrit ? S'inscrire