Mobylette

Contrôle technique obligatoire des 50cm3 !

Publié : Le 21 Février 2010 à 19:08
Écrit par
Article vu : 5 301 fois
Le Comité interministériel de sécurité routière (CISR) vient de mettre en place 14 mesures dont quatre concernent les 2 roues motorisés.
Le gouvernement vient de décider de mettre un terme au débridage des moteurs de cyclomoteurs (mobylettes ou scooters de moins de 50 cc) en créant une infraction spécifique passible d'une amende de 135 euros.

Le débridage est interdit et les engins sont homologués pour rouler à 45 km/h. Pourtant, dans les faits, de trop nombreux cyclomoteurs sont aujourd'hui débridés et capables d'atteindre des vitesses souvent supérieures à 80 km/h.

En dehors des contrôles effectués par les forces de l'ordre, les "débridages" pourront être constatés lors de contrôles techniques qui devraient désormais être obligatoires tous les deux ans à partir de la deuxième année de mise en circulation. Cette deuxième mesure coûterait entre 50 et 60 euros à chaque cyclomotoriste.

Mesure 1 : Mobilier routier moins dangereux

L'utilisation de matériaux moins rigides pour les supports de signalisation, d'éclairage routier ou de feux tricolores permettra, en cas d'accident, d'amortir le choc et de réduire la gravité des conséquences.

Mesure 2 : Formation obligatoire de 7 heures pour les 125 et MP3 LT

Les détenteurs du permis B devront maintenant effectué une formation obligatoire de 7 heures obligatoire afin de conduire une 125cc. Les MP3 LT n'échapperont pas à cette nouvelle obligation !

Mesure 3 : Mettre fin au débridage des cyclomoteurs

Cette mesure se concrétisera par des contrôles radars, en cas de dépassement de la vitesse autorisée (45 km/h) une amande de 135 euros est prévue.

Mesure 4 : Contrôle technique pour les cyclos

Certainement la mesure la plus controversé du programme : ""instaurer pour les cyclomoteurs un contrôle obligatoire tous les deux ans, centré sur le bridage du moteur, à compter de la deuxième année de mise en circulation".

"Un délai est nécessaire pour l'équipement des centres de contrôles en appareils adaptés aux cyclomoteurs et à la formation des contrôleurs", prévient le CISR. L'échéance est donc fixé à 2011.
Loading...

Articles en rapport