Mobylette

Définitions sur les éléments d'un allumage

Publié : Le 01 Novembre 2011 à 22:10
Écrit par
Publié par : nico_mobcustom - Corrigé par : nico_mobcustom
Article vu : 3 236 fois
Ci-dessous la définition des différentes pièces qui composent un allumage, nécessaire au bon fonctionnement de celui-ci.

Tension ou potentiel

Tension ou potentiel (en volts): état d'un circuit électrique tendant à créer un courant. Si le circuit est ouvert il n'y a pas de courant. Si l'on ferme le circuit, le cou­rant va pouvoir circuler.

Courant électrique

Courant électrique (ampère): conséquence de l'existence d'une ten­sion. Physiquement, il correspond à une circu­lation d'électrons d'un atome à son voisin et ain­si de suite.

Bobine pour créer une tension

Induit (Bobine): Lors­qu'un flux magnétique (produit par un ou des ai­mants dans un volant) circule à l'intérieur des spires d'un bobinage, il apparaît à ses ex­trémités une tension dont la valeur est propor­tionnelle à la vitesse de variation et au nombre de spires.

Rupteur

Rupteur: Interrupteur de courant commandé par le moteur via une came. Il ne faut plus (depuis au moins 40 ans) l'appeler vis platinée, car il n'y a plus de vis et encore moins de platine mais des "grains" faits dans un métal proche du tungstène.

Capteur

 Capteur: Fonction identique à celle du rupteur. Il donne le top pour déclencher le procèssus qui conduit à l'étincelle. Utilise le principe de l'induit pour produire un signal électrique qui commande le dispositif électronique (Thristor en général) qui va décharger le condensateur du bloc électronique.

Définition et notions caractérisant un condensateur

Condensateur:


* 1. Dans l'allumage classique, c'est le compère obligé du rupteur: il l'aide à couper le courant lorsque le circuit s'ouvre, en stockant des charges électri­ques (électrons) qui ne demanderaient si­non qu'à continuer à circuler en formant alors un arc. d'où les étincelles qui brûlent les grains du rupteur lorsque le condo est HS. Le condensateur est un réservoir d'é­nergie électrique. Il est défini par sa ca­pacité en micro-fa-vard (Micro).

-


* 2. Dans l'allumage électronique son rôle est très différent car il ne stocke plus un excédent d'énergie mais au contraire, il stocke l'énergie même qui va être uti­lisée par La bobine HT pour produire l'étincelle. CDI si­gnifie .en anglais: condenser discharge ignition; c'est à dire allumage à décharge de capacité. Il ne s'a­git donc pas d'une marque mais d'un type d'allumage électronique qui re­présente 90% des al­lumages électro­niques produits en grande série pour moto, tondeuse, hors-bords, généra­teurs etc...

 

Remarque: Motobécane (pas encore MBK à l'époque) a été le 1er constructeur à en équi­per d'origine des ma­chines en grande série dès 1963.

 

Thyristor

Thyristor: c'est une diode commandée. Cette dernière permet à un courant de circuler dans un sens et le bloquer dans l'autre. Le Thyris­tor n'assure le passage du courant que si l'on ap­plique un signal électri­que à son électrode de commande. Il assure le passage, même si le si­gnal de commande a ces­sé, tant qu'il y a une ten­sion pour faire circuler le courant. Si celle-ci de­vient insuffisante le Thyristor se rebloque immédiatement.

Remarque: Sur les allu­mages modernes toute l'électronique (Diode, Thyristor, résistances de protection...) est regrou­pée sous forme de circuit intégré plus petit qu'un timbre poste. Il est, soit placé dans un boîtier in­dépendant (c'est lui que l'on appelle parfois CDI), soit intégré dans le moulage de la bobine HT avec le condensa­teur.

 

Loading...

Articles en rapport