Mobylette

Savoir adapter sa vitesse dans la circulation

Publié : Le 23 Mars 2011 à 19:45
Écrit par
Publié par : Dark_Son - Corrigé par : Dark_Son
Article vu : 715 fois
Un article à titre préventif afin de définir et expliquer la notion de "vitesse adaptée" à la circulation lorsque l'on circule en deux roues motorisé.
Une vitesse adaptée, ce pourrait être proche de celle du trafic. Cependant, d'autres éléments entrent en compte dans la notion de vitesse adaptée.

Maitriser et limiter sa vitesse

La vitesse est toujours la cause principale des accidents graves et mortels sur la route. Attention, rouler trop vite ce n'est pas uniquement dépasser les limitations. Il est possible que notre vitesse ne soit pas adaptée à l'état de la route, les conditions climatiques ou de circulation. Le conducteur ne doit pas surestimé ses capacités. Par exemple, de nuit lorsque la chaussée est mouillée avec une vitesse dans les limitations hors localité 80 km/h peut s'avérer être élevée. Une personne rationnelle en a conscience, elle ne va pas essayer de se mettre en danger ou mettre en danger les autres usagers de la route.

Distance de freinage

Ne pas oublier, la distance de freinage. Avant que votre véhicule s'immobilise, il y a un temps de réaction et de freinage. La distance de freinage dépend aussi de l'état de la chaussée : 25% plus long lorsqu'elle est mouillée. Votre réaction normale de 2 secondes est prolongée plus la vitesse est élevée. Des paramètres à ne pas négliger.

 

Distance de sécurité

Une bonne distance de sécurité est primordiale afin de ne pas entrer en collision avec le véhicule qui vous précède. Pour des conditions normales, il faut compter 2 secondes ou une distance qui vaut la moitié de votre vitesse. Lorsqu'il y a du brouillard, la distance devrait être identique à la vitesse de votre compteur.

 

Un dépassement en toute sécurité

Avec une 50, il est difficile d'effectuer un dépassement. Il ne faut pas tenter des manoeuvres dangereuses. Au cas où un dépassement se présente, disposer d'une bonne visibilité et d'une distance de dépassement supérieure à ce qui semble nécessaire. La différence de vitesse devrait se trouver dans un intervalle de 20 et 40 km/h.


Conclusion

Cet article ne décrit pas le conducteur parfait, car il n'existe pas. Prendre conscience et se rappeler de certaines notions et chiffres "théoriques" nous aide à mieux nous comporter sur la route. Appliquer ces règles améliore notre sécurité dans la limite du possible. Nous ne sommes pas seuls, les autres usagers peuvent nous mettre en danger.

 

Merci et bonne route.

Loading...