Mobylette

Vendée Mob Challenge

Publié : Le 22 Juin 2012 à 23:49
Écrit par
Publié par : nico_mobcustom - Corrigé par : nico_mobcustom
Article vu : 1 849 fois
La passion mobylette a encore frappée. Voici comment notre groupe vendéen vit sa passion pour le cyclo 50cc. Elle débute sans prévenir et mène loin.

Presentation du collectif Vendée Mob Challenge

La mob n'a pas d'âge. Pour preuve, le collectif du Vendée Mob Challenge représente un groupe de copains trentenaires, ayant comme passion les cyclomoteurs.

De ce fait, nous avons l'acquisition chacun d'une brelle. Mais l'histoire ne s'arrête pas là.

 

Depuis 2009, nous nous organisons une grosse rando sur plusieurs jours, où la camaraderie, les rires et les mobs rythment nos journées, et aussi nos nuits.


Nous dormons en tentes et faisons la bringue.
Cette année nous avons fait plus de 650 km en 3 jours!
Tout cela pour montrer que les mobs ne sont pas reservées au ados de 14 ans et qu'elles peuvent être un bon moyen de se retrouver et de s'amuser.

-----------------------------------------------------------------------------------------------


Carnet de route rando 2012

Nous sommes à J-4 (13 Mai 2012), la tension monte.

Toutes les brèles sont parés, ou presque.

  • La PIPOMOBILE est terminée, il faut désormais que son pilote prenne ses marques.

 

XP de Guéna

Le XP de Guéna est fin prêt à manger de la banquette.

Le bonhomme tiendra, mais la machine ?

 

Projet X de Yo

Le Projet X de YO est monté avec de nouvelles jantes... couleur rouge sang !!

 

Peugeot 103 SPX

le SPX de Jean Guy est maintenant doté d'un lot d'équipements Bidalot.

Quelques nouveautés viennent marquer l'édition 2012 avec l'installation d'un vario grande plage (il va nous la mettre dans les montées...)

une ligne d' échappement Racing Bidalot (il va aussi nous la mettre dans les descentes...)

 

  • Le SP de gued ( schtroumph bricoleur) aura simplement une petite révision et aucun changement majeur.

 

  • il en est de meme pour le 51 de Dju et le RCX de Jeannot.

Derniers préparatif pour le Road Trip en mob 50cc

L' assistance doit être en ce moment même, et comme tous les jours depuis une semaine, en train de verifier la checklist afin de ne rien oublier.

Le camion assistance devrait se faire équiper mercredi avant la transhumance en direction de Bordeaux.

 

J-1 (16 Mai 2012)

Ca va, mais ça pourrait aller mieux :

- La météo ne s' annonce pas géniale!
- Le mulet est rade!
- Gued est à la bourre!
- Guéna utilise son coyote pour rejoindre Poiroux,
- Pipo trouve que la pipomobile se traine !

De mon côté, j'ai ressoudé mon pot hier car il se barrait !

 

Le convoi de ce soir devrait partir de Poiroux vers 20h00 pour arriver et decharger à Bordeaux aux alentours de 23h00 !

 

Mais pas de soucis, tout va bien se passer...

Demain, le départ est prévu pour 7h30 heure locale.

Jour J : Le grand départ

Après une petite nuit de sommeil, départ pour une longue journée de brèle...

Direction Dordogne

La traversée de Bordeaux se fit sans problème, à part pour Yo, qui était en possession d'un projet X bridé !

Petite vengeance personnelle de SEB.

Apres avoir remis son CDI en place, route vers Les Eyzies en longeant la Dordogne.

Arrêt vers 10h00 pour un bon cassecroute.

Le soleil a commencé à montrer le bout de son nez, ce qui nous permis de nous réchauffer.

Pause déjeuner au bord de la Dordogne, dans un endroit magnifique où nous avons bien profité d'un moment de répit.

Toujours pas de panne en vue, en même temps on a fait tout ce qu'on pouvait pour se prémunir des pannes.

Arrivée à Les Eyzies

Dans l'apres midi, la Pipomobile à commencé à fumer un poil.

Petit problème de bouchon de radiateur, mais rien de grave; Tandis que le XP de Djernawel tounait à fond les ballons.

Passage obligé par Sarlat et direction Les Eyzies.

Là debute une descente d'au moins 10 km...

Tout le monde se regarde, se tate, mais personne n'ose mettre la poignée dans le coin !

On appelera ça l'experience, en souvenir du vario de Yo satelisé l'an passé dans la première grande descente.

 

Après 230 km, arrivée sans encombre aux Eyzies ou notre bonne assistance avait commencé à monter le bivouac.

La bière était fraiche, la troussepinette aussi.

La soirée est au top avec une bonne douche suivie d'un petit resto. Beaucoup de rires.

Une bonne nuit s'annonçait pour tout le monde mais celle de Willou fut quelque peu écourtée à cause du sanglier qui dormait dans sa tente (Djernawel).

Jour J+1

4h00 : Il pleut comme vache qui pisse, personne ne fait le malin, à part Djernawel qui ronfle encore, en alternance avec Willou.

 

7h00 : Le temps est nuageux, mais il ne pleut plus.

Reveil du bivouac, c'est avec l'haleine chargée que les mobeurs ont fait preuve de poésie, se vantant d'être allé déposer le bilan plusieurs fois, ou bien en dechargeant des gaz immondes et bruyants tout en lachant un rire bête.

Un peu de musique pour ambiancer le tout, si bien qu'une dame ne tarda pas à venir nous faire remarquer qu'elle partageait nos discussions (sommes toutes très interessantes mais ne dépassant pas la ceinture) depuis 7h du matin.

 

Nous avons donc pris la route.

20 km plus loin, la Pipomobile se mit à fumer et à pisser comme un panier.

Le raditeur est HS, donc passage du liquid cooled en refroissiment par air !

Une bonne heure après, sur la route toujours en direction de Chizé, nous nous arrêterons manger en plein milieu d'une forêt. Nous en avons profité pour changer la joue mobile du vario de Jeannot qui faisait du bruit depuis des de kilometres.

Quelque petite vérifs sur quelques machines et nous voilà déjà reparti, car il était 15h00 et il nous restait encore les 3/4 du trajet à faire.

Nous entamâmes une cadence d'enfer, ce qui nous permis d'arriver sans trop de retard à l'étape suivante.

Entre temps, notre assistance s'est perdue quatre fois, ce qui leur a vallu les surnoms de Tom & Tom, en hommage au super GPS qu'ils n'ont pas dans leur tête........(on aurait dit des gonzesses).

Arrivée au gite-camping à 21h20 tout de même.

Montage rapide du bivouac pour commencer l'apéro et notre festin (aiguillette de canard au barbeq avec patates rissollées au barbeq. Ca l'a fait.

Un petit peu de bordel et tout le monde finit au lit.

Jour J+2

7h00 : Personne ne bouge

7h30 : Toujours rien

8h00 : Le camp finit par se réveiller, avec des têtes de lendemain de fête.

Il pleut et on a les boules...

Une sale journée s'annonce !

Un petit dej' vite fait et un peu de mécanique (celle qui aurait dû etre faite la veille au soir) :

- un fil d'allumage pour Jeannot, changement de pignon pour Willou et entretien pour les autres.

 

Non loin de 10h00, départ pour la Vendée. La dernière étape qui nous attend est "courte" avec ses 160 km environ.

Exactement 7 km plus loin, Jeannot fut victime d'une casse allumage.

Le changement de cet élément s'effectue donc sous la pluie, sous une bâche accrochée au camion.

Une heure après, notre vrai départ est donné.

Tout ce passait bien, malgré la pluie, jusqu'au moment où, à un "Céder le passage", le Café Racer de Dju fut percuté par le projet X de YO, qui lui même fut poussé par le dromadaire de Djernawel.

Yo se retrouva à terre, et son projet X ressemblait plutôt à un projet...

Resultat des courses, personne de blessé, mais le projet avait un pneu explosé, la fourche et le guidon tordus, les belles poignées Doppler grattées.

Prélevement de la roue du RCX de Spare dans le camion afin de pouvoir continuer notre periple tous sur nos montures.

Par une pluie battante, nous continuâmes notre chemin en direction de notre point d'arrivée.

Nous passerons les détails des pots d'échappements qui se barrent et les antipatates qui prennent l'eau, broutilles pour des mobeurs de notre niveau !

Pause casse-croûtes sous un préau d'école en réparation avant d'emmancher les derniers kilomètres qui nous paraîtrons à certains moments, un supplice.

Arrivée triomphale à POIROUX ou nous attendaient tous nos amis et parents.

Un petit punch d'arrivée pour ensuite passer à la troussepinette (la blanche, la rosée et la rouge!).

Le temps de la douche, le barbeq était prêt et les côtes de vache prêtes à être dégustées.

Un grand merci à tous ceux qui ont organisé cette soirée !

Nos périples présentés sur notre blog

Vous pouvez retrouver nos randos sur le blog de notre association : Vendée Mob Challenge

 

-

Notre sélection de produits :

1,50 €
1,50 €
12,00 €

Câble de frein mob MBK 1.80m

Loading...