Mobylette

L'histoire de MBK

Publié : Le 11 Janvier 2008 à 21:03
Écrit par
Article vu : 8 632 fois
L'histoire de la célèbre marque MBK:Motobécane était un fabricant français de deux roues, cyclomoteurs, motocyclettes et autres petits véhicules....

MBK, des deux roues made in France

L'histoire de la célèbre marque MBK: Motobécane était un fabricant français de deux-roues, cyclomoteurs, motocyclettes et autres petits véhicules. Motobécane a été créé en 1923. Ses véhicules prennent aussi la dénomination de Motoconfort pour des raisons commerciales. En 1983, la société prend le nom de MBK. Entre les deux guerres, Motobécane fut un grand constructeur de motos, avec de nombreux modèles de toutes cylindrées. On vit même des prototypes de 750 cm³ à 4 cylindres.?

Motocycle, concept emblématique pour Motobécane

C'est en 1922 que Charles Benoît et Abel Bardin conçoivent le premier motocycle. Avec la MB1, il s'agit d'un modèle à fourche pendulaire non amortie équipé d'un moteur deux-temps bicylindre de 175 cm³ à transmission par courroie. Ce modèle très simple se vendra jusqu'en 1929. En 1933, la société produit sa première moto à 4 temps de 250 cm³. Durant cette période, une moto avec moteur à 4 cylindres en ligne est également produite. Juste après la Seconde Guerre mondiale, le modèle D45 monocylindre à soupapes latérales de 125cc, dérivée d'un vélomoteur d'avant-guerre devient assez populaire. Il est épaulé par le modèle Z46C équipé de suspensions et d'un moteur culbuté présenté en 1946 et commercialisé en 1947 puis à partir de 1949 par la 175 Z2C à la technologie commune avec la Z46C. La D45 recevra une suspension arrière coulissante au début des années 50, elle prendra alors la dénomination D45S.

De la moto l'acquisition en groupe

Motobécane continuera à monter en cylindrée avec la 350 L4C équipée d'un très atypique moteur bicylindre en V à cylindres parallèles qui ne connaitra pas un franc succès commercial. Les D45 et L4C disparaitront de la production en 1961, les Z en 1964. Pour la première fois depuis la création de la firme, elle ne produit plus de motos mais seulement des cyclomoteurs et des bicyclettes... En 1983, Motobécane est en faillite, et Xavier Maugendre, qui vient d'être déchargé par Kawasaki de l'importation de cette marque en France et ancien président de la chambre syndicale des importateur se porte repreneur avec quelques associés.

Du cyclo au scooter

La société change de nom pour devenir MBK et après quelques péripeties des investisseurs sont trouvés. Les capitaux sont pour 60% Français dont 20% proviennent d'instances Régionales de la Picardie. Les 40% "étrangers" restant sont répartis entre Yamaha, des importateurs de Yamaha (dont Sonauto, alors importateur entre autres de Yamaha en France) et des firmes liées à Yamaha. Mais la situation de MBK se dégrade alors que celle de Yamaha s'améliore. En 1986, une augmentation de capital majoritairement réservée à Yamaha donne à cette firme le controle de MBK. La situation se redressera par la production de modèles Yamaha dans l'usine de Saint-Quentin, dont une partie, essentiellement des scooters, est vendue en France sous la marque MBK.
Pour de plus amples informations:
MBK sur wikipédia, MBK Cycles

Notre sélection de produits :

189,00 €
136,00 €
170,00 €

Poulie d'embrayage Doppler ''ER2'' MBK 51

Loading...

Articles en rapport